« Singulier Plurielles » de Patricia Hakim ❤😍 😘❤️🌹

18556823_1356390294397563_1579231916976426455_o.jpg

 

« Il est vrai qu’elle l’intriguait. Leurs échanges par SMS ou e-mail titillaient sa curiosité et l’intéressaient. Il les guettait.

Et dernièrement, il n’arrivait plus à concevoir une journée sans lui avoir envoyé des bisous virtuels, des paroles enrobées de miel.
Il l’imaginait souriant en lisant ses messages. Il avait cette aptitude à jongler avec les mots. Il en profitait.

C’était un jeu dans lequel il excellait, sans jamais penser aux conséquences.
Quand le jeu devenait morne, il bloquait, changeait de registre, de numéro, de face, de voix et il se lançait dans une nouvelle partie.
Sauf que là, il sentait que c’était différent. Il s’enlisait…

C’était un terrain glissant et il ne voulait pas la voir. Pas encore. Pas maintenant. Il devait d’abord se barricader. Il frimait… »

« Il la sentait partout. Il sentait sa présence partout. Il se doutait qu’elle l’espionnait. Il conversait parfois avec des femmes qui utilisaient son vocabulaire à elle, ses mots. Il les bloquait. Il flippait. Il enrageait. Il la haïssait dans ces moments-là. Il la boudait, il lui faisait la gueule, ne lui répondait plus. Il prenait des ruelles sombres pour éviter de la rencontrer… »

(Extrait Singulier Plurielles – Patricia Hakim)

Signature de «Singulier Plurielles» de Patricia Hakim

jeudi 1 juin à 17:0020:00 

Kudeta : rue Badaro, Beyrouth

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s