Omar Safa – Arabic Calligraphic art, objects and paintings

After attaining his Bachelors in Graphic Design at the American University of Beirut, Omar Safa opened his design studio FLUID for branding and brand consultancy with special emphasis on font design and Arabic adaptation. Omar used every opportunity to expand his Arabic calligraphy knowledge and know-how and tried to incorporate this in his everyday design.

« I have been fascinated with Arabic Calligraphy for a long time. After meeting and working with several calligraphers over the years, I fell in love with calligraphy and started learning. Now I dedicate this space for calligraphic innovation and collaboration. »

Omar Safa is a Lebanese-Bulgarian designer, who studied the various disciplines of Graphic Design at the American University of Beirut. Having studied classical Arabic calligraphy under such calligraphers as Samir El Sayegh, Mukhtar El Baba and Fadi El Awayed for the past four years, Omar has developed an acute skill of morphing the flat discipline into a three dimentional manifestation as seen in the various items on display.

Address: Hamra, Beirut – Lebanon

Phone: 00961 3 800 237

Skype: omarsafa

Email: contact@omarsafa.com

http://www.omarsafa.com 

https://www.instagram.com/omarsafacalligraphy/

من أعمال الأستاذ عمر صفا

Quand la révolution réinvente l’espace public à Beyrouth

The Owl Criminology

Des manifestants entrant dans l’Egg (18 octobre 2019).
© Ines Lakrouf.

Les manifestants pacifiques qui se mobilisent depuis un mois au Liban réclament la fin de la corruption et appellent à un mouvement d’unité nationale. Une jeune urbaniste témoigne de la mobilisation et du réinvestissement des espaces publics par le peuple.

https://metropolitiques.eu/Quand-la-revolution-reinvente-l-espace-public-a-Beyrouth.html

Voir l’article original

إعادة إعمار مرفأ بيروت: مهندسون معماريون محليون يعرضون مشروعهم

منظر جوي لمرفأ بيروت قبل وبعد الأعمال التي تصورتها الشركة المعمارية شربل أبو جودة. تحرير « L’Orient-Le Jour »: https://www.lorientlejour.com/article/1257749/reconstruction-du-port-de-beyrouth-des-architectes-locaux-presentent-leur-projet.html

هذا فيديو يعرض اقتراح إعادة بناء مرفأ بيروت من مكتب التصميم اللبناني برئاسة المهندس شربل أبو جودة.

Länderreport 32 – Bestandsaufnahme eines Landes in multiplen Krisen

Der 32. Länderreport aus den Länderanalysen stellt eine Bestandsaufnahme eines Landes in multiplen Krisen dar. Die Explosion im Hafen von Beirut am 04.08.2020 zerstörte beträchtliche Teile Beiruts und hat tiefgreifende ökonomische, politische und soziale Folgen. Langfristige Trends und Probleme des Libanon und seiner Gesellschaft wurden dadurch verstärkt. Es ist zu erwarten, dass die schon seit Jahren zu beobachtende Abwanderung aus dem Libanon durch dieses Ereignis verstärkt wird.

https://www.bamf.de/SharedDocs/Anlagen/DE/Behoerde/Informationszentrum/Laenderreporte/2021/laenderreport-32-Libanon.html?nn=403794

Le Bois des Pins de Beyrouth

La forêt de pins Beyrouth 1849-50 par le peintre français, NARCISSE BERCHERE (1819-1891)

Forêt des pins longtemps interdite, tu as été le poumon de la ville. Seras-tu un jour totalement à nous ?

Textes de Tania Hadjithomas Mehanna

Photos de Ghadi Smat

Tirés du livre Beyrouth by Day, en vente dans les librairies Stephan, Antoine et Antoine Online

Les bénéfices de la vente du livre seront reversés aux ONG locales.

https://www.agendaculturel.com/article/beyrouth-by-day-horch

© The Fouad Debbas Collection

Elle s’étendait autrefois jusqu’à la mer à Ramlet el-Baïda, et vers Hamra, Badaro… Dans « Voyage en Orient », Lamartine la décrivait, en 1832, comme « le site de (ses) rêves ».

Mais au fil de l’Histoire, la Forêt des Pins s’est réduite comme peau de chagrin, victime d’une série d’agressions, de la ville, du béton, de la guerre. Aujourd’hui, le poumon vert de Beyrouth ne fait plus que 300.000 m2.

Un espace fermé au public, la Municipalité de Beyrouth souhaitant éviter toute dégradation des lieux. Seules les personnes ayant obtenu l’autorisation du Mohafez de Beyrouth peuvent passer la grille d’entrée et déambuler entre les pins, arbres de bouddha, et autres caroubiers qui bordent les allées de la forêt.

Sous la pression des ONG, le président de la Municipalité de Beyrouth a déclaré, en février dernier, qu’il travaillait sur la possibilité de l’ouvrir au public avant la fin de l’année 2012 pour une période d’essai.

De Fakhreddine à aujourd’hui, retour en images sur l’histoire de cette Forêt des Pins

La participación de las mujeres en la vida política del Líbano (2009-2019)

Said Chaya

Escribí para el Anuario del Instituto de Relaciones Internacionales de la Universidad Nacional de la Plata (IRI-UNLP) un artículo sobre la evolución de la participación de las mujeres en las elecciones en el Líbano, y su protagonismo en las recientes protestas. Pueden leer el artículo completo haciendo clic acá.

Voir l’article original

LES LEVANTINS DE LA CARAÏBE: UNE INTÉGRATION RÉUSSIE (3ÈME PARTIE)

IDENTITÉS CARAÏBES

Les débuts de l’intégration furent difficiles marquée par la xénophobie, les stéréotypes, etc. Mais au fil des années les syro-libanais ont réussi à se faire accepter par la population locale. Maitrisant pour la plupart les langues régionales ou l’art culinaire antillais, elle participe activement au développement économique, politique et culturel de la Caraïbe.

Cette troisième et dernière partie sera l’occasion pour nous de comprendre et d’affirmer en quoi la communauté syro-libanaise est le «6e peuple fondateur»[1] du peuple caribéen avec la présentation de quelques personnalités ayant contribué au monde politique, économique et culturel de la région.

En guise d’ouverture, il serait intéressant de voir comment les syro-libanais et plus particulièrement la diaspora libanaise est un exemple type dans l’étude des migrations et de la définition du concept de diaspora.

«Une communauté discrète et un univers peu structuré»[2]

À en croire les propos de Didier Destouches…

Voir l’article original 2 418 mots de plus

كتاب الشيف رمزي من تراث لبنان الى التراث العالمي – الطبعة الجديدة.

كتاب الشيف رمزي من تراث لبنان الى التراث العالمي – الطبعة الجديدة.
موسوعة شاملة عن المطبخ اللبناني التراثي تأليف رمزي نديم شويري مدير المعهد الجامعي الفندقي الكفاءات.

https://lebanonpostcard.com/shop/books/cookbooks/%D8%A7%D9%84%D8%B4%D9%8A%D9%81-%D8%B1%D9%85%D8%B2%D9%8A/

Mémoires du cinéma libanais par Pierre Charpilloz

Affiche d’Une bédouine à Paris (1963) de Mohamed Selmane © Collection Abboudi Abou Jouadé

Je remercie beaucoup Pierre Charpilloz d’avoir partagé la photo que j’avais prise du cinéma Metropolis de Beyrouth que j’avais découvert en 2018 lors d’un de mes voyages.

https://fromeuskaditolebanon.wordpress.com/2018/09/10/cinema-metropolis/

D’après ce que j’en sais, ce cinéma n’est plus ouvert au public, mais grâce aux partenariats avec le théâtre et centre d’art indépendant Ishbilia à Sidon et la plateforme de diffusion en ligne mise en oeuvre par le programme de développement du cinéma dans le monde arabe de l’organisation Beirut DC, il continue à vivre.

http://ishbiliatheatre.com/

https://www.beirutdc.org/bcp

Voici l’article sur Mémoires du cinéma libanais par Pierre Charpilloz. Bonne lecture !

« Pour certains, c’est le plus européen des pays du Proche-Orient. L’un des plus cinéphiles aussi, depuis l’ouverture en 1919 de sa première salle, le Cosmograph. Aujourd’hui encore, malgré les difficultés que traverse le pays, endeuillé depuis des mois par une crise sociale et politique que la situation sanitaire n’a fait qu’empirer, le cinéma libanais reste vif. Mais si l’on regarde en arrière, la plaie pas tout à fait refermée de la Guerre Civile (1975-1990) obscurcit les souvenirs. Comment retrouver la mémoire du cinéma libanais ?« 

https://revusetcorriges.com/2020/11/18/memoires-du-cinema-libanais/