Quelques montages photos en mode GIF

Google Drive m’a proposé de faire des montages photos et ensuite de les transformer en animation GIF.

Je n’avais encore jamais essayé…

J’ai choisi par thématique et lieu, de toute façon, Drive limite à 9 photos par montage.

Voici les originaux puis le résultat en animation GIF (je trouve le défilement un peu rapide, mais aucune fonctionnalité ne permet de le ralentir).

18920404_10207384722615195_7302421501078547408_n-COLLAGE.jpg

A la résidence Standard I Beirut Homes Hamra

18921682_10207403874253974_230720816944899349_n-COLLAGE.jpg

Zeituna Bay Vintage

Never Forget

18951215_10207406555721009_1482363335337546502_n-COLLAGE.jpg

Des plats délicieux au resto ou cuisinés à l’appartement

20170610_101142(1)-COLLAGE.jpg

Seaside

20170607_104954-COLLAGE20170607_115101-COLLAGE20170608_133704-COLLAGEFB_IMG_1498338082993-COLLAGE

FB_IMG_1498337942939-COLLAGE.jpg

Les musées :  Sursock, Musée National, Musée des Minéraux et de la Préhistoire, sans oublier une visite d’une exposition de la photothèque de la Bibliothèque Orientale de l’Université St Joseph

20170613_111624(1)-COLLAGE20170613_135211(1)-COLLAGE20170613_135308(1)-COLLAGE

Palais de Beiteddine et visite de Deir El Qamar

20170614_110802-COLLAGE.jpg

Visite du Musée de la Soie dans le village Bsous.

collage animation def

Animation finalisée !

 

 

Au Liban, la sécurité des journalistes s’étudie aussi à l’université

Le blog d'Anthony Bellanger



Beyrouth. 16 mai 2017.L’Unesco, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et le ministère de l’enseignement supérieur du Liban ont lancé mardi 16 mai à Beyrouth un programme de formation de haute qualité pour les étudiants en journalisme libanais.



Mardi 16 mai, dans les locaux du bureau régional arabe de l’Unesco à Beyrouth, les enseignants en journalisme étaient conviés au lancement du programme “Sécurité des journalistes », à l’attention des étudiants libanais, avec la publication en arabe et en anglais d’un véritable manuel de bonnespratiques pour les futurs confrères. Une collaboration entre l’Unesco, la FIJ et le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur.

“Parce qu’il étaient journalistes, près de 3000 consœurs et confrères ont été tués depuis 1990 dans le monde, a rappelé Anthony Bellanger, dans le locaux de l’Unesco à Beyrouth, et quasiment 700 dans le monde arabe et le Moyen Orient, soit deux par semaine…

View original post 248 mots de plus

Série sur les villes du monde: Beyrouth, la ville qui renaît tel un phœnix. — So-Toaka, voyageur du monde

Pour le titre, cette ville millénaire a connu 15 ans d’un conflit fratricide. Oui c’est un miracle que Beyrouth renaisse, tel le phœnix le fait avec les cendres. Bien plus qu’une capitale, celle du Liban, Beyrouth est le carrefour de mélange prépondérant et atypique. Cette ville, de quasiment 2 millions d’âmes, respire les influences Arabes, […]

via Série sur les villes du monde: Beyrouth, la ville qui renaît tel un phœnix. — So-Toaka, voyageur du monde

Six des meilleurs designers travaillant au Liban aujourd’hui — OWDIN

Suite à la Semaine de la conception de Beyrouth, la rédactrice adjointe de Dezeen, Rima Sabina Aouf, a sélectionné six designers contemporains exceptionnels du pays souvent considérés comme le cœur culturel du Moyen-Orient.

via Six des meilleurs designers travaillant au Liban aujourd’hui — OWDIN

L’émouvant adieu d’Emmanuel Bonne au Liban : « Je n’aurai jamais de plus belle mission » – « Le Liban a un message important à porter au monde sur les moyens d’accommoder les différences »

Je suis sûre qu’il a pleuré comme une madeleine . Moi oui….à l’arrivée et au départ.

😣😞😭

 

https://www.lorientlejour.com/article/1054389/bonne-a-lolj-le-liban-a-un-message-important-a-porter-au-monde-sur-les-moyens-daccommoder-les-differences.html 

https://www.lorientlejour.com/article/1057700/lemouvant-adieu-demmanuel-bonne-au-liban-je-naurai-jamais-de-plus-belle-mission-.html

Visite du Palais de Beiteddine

Je me suis rendue avec un groupe de touristes à une visite organisée à Beiteddine-Deir El Qamar par Nakhal.

En prologue, je tiens à dire que je suis assez déçue par le manque de sérieux à deux reprises de cette entreprise car une première fois, alors que je voulais aller à Baalbeck, le chauffeur n’a pas tenu compte de mon email et s’est trompé d’hôtel, puis à Beiteddine le guide ne s’était pas renseigné préalablement sur le fait que les 3/4 du Palais serait fermé au public pour cause de préparation du festival international de musique. Dans le prix de 65 $ il était indiqué que nous visiterions des musées, mais nous n’en avons vu aucun….le guide semblait trop pressé, je n’ai pas vraiment appris de choses nouvelles.

Pour le côté positif, le groupe était cosmopolite, venant des USA, du Mexique, de l’Arabie Saoudite et de France. Nous avons beaucoup échangé surtout au moment du déjeuner.

Photos des vues extérieures du Palais de Beiteddine.

Le Palais de Beiteddine (arabe : قصر بيت الدين) est un palais du xixe siècle à Beiteddine au Liban, siège de l’émirat du Mont-Liban sous le règne de Bachir Chehab II. Aujourd’hui il héberge le festival de Beiteddine et le musée du palais de Beiteddine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_Beiteddine 

http://www.livelovelebanon.com/fr/le-musee-du-palais-de-beiteddine 

http://hemed.univ-lemans.fr/cours2011/fr/co/grain2_3_2.html 

 Des jolies mosaïques
Séries de marbres et boiseries

Bains et fontaines

19030275_10207437527415282_6436908428453930172_n19030538_10207437515254978_3083063085773412067_n19059226_10207437527935295_1040488018356166210_n19060056_10207437515734990_3204964494654444422_n19106074_10207437526415257_7414195638846155233_n19225038_10207437528535310_5350299607891374566_n

Sublimes oeuvres

19030633_10207437107084774_2265210212532284818_n19105530_10207438259233577_3907121881814324878_n19030226_10207437056323505_2988874315432032428_n

Jardin et détente ….zénitude.

 

Mon séjour à la résidence Standard I Beirut Homes Hamra

 

 

J’ai beaucoup apprécié mon séjour dans cette résidence, localisée dans la rue Mahatma Ghandi, proche d’Hamra Street.

Pour une personne comme moi qui marche beaucoup et curieuse de découvrir Beyrouth d’une manière plus libre de contraintes, les différentes ailes du centre ville sont accessibles entre 20 minutes et 1 heure.

Sinon, l’option taxi est possible mais franchement je l’ai limité à mes navettes aéroport et une sortie à Bsous, une seule fois j’étais trop fatiguée et je l’ai pris en centre ville.

Voici tout d’abord quelques photos de mon appartement à mon arrivée.

J’ai beaucoup apprécié le décor et le confort de l’appartement, le personnel de ménage était très compétent et agréable.

 

 

L’avantage principal de l’appartement, c’est de pouvoir cuisiner et je ne m’en suis pas privée, profitant des produits locaux (légumes, fruits, produits laitiers) et des boucheries du quartier.

L’idée c’est aussi d’être le plus autonome possible et aussi d’avoir un emploi du temps souple, en fonction de ses activités et de son envie.

Ci-dessous, plat de poulet accompagné de tomates cuisinées aux herbes et pâtes au fromage frais de poivre noir (tout est libanais).

Voici maintenant quelques détails des éléments de décor.

 

La réception a été particulièrement attentive à mes demandes, malgré le barrage de la langue, j’ai pu me faire comprendre et bénéficier d’une aide dans certaines de mes activités comme ma visite du Musée de la Soie à Bsous avec un taxi pour 40$ aller – retour (avec attente de 45 minutes du chauffeur le temps de ma visite), ainsi que pour faire le lien dans le cadre d’un litige avec Nakhal et s’assurer que tout se passe bien.

Pour ce qui est des points moins positifs, je dirai qu’il y avait tôt le matin entre 8h et 11h puis 14h et 16h du bruit lié aux chantiers de constructions d’immeubles, mais cela est je pense valable dans tout Beyrouth, aussi je ne m’en suis pas formalisée, car j’étais réveillée tôt moi-même et quittait vers 10h pour mes virées culturelles, presque toute la journée.

En conclusion, je dirai que choisir cette chaîne hôtelière est un bon rapport qualité-prix.

D’ailleurs, l’an prochain, je choisirai pour la troisième fois (après Sodeco et Hamra) de résider dans un Living by Beirut Homes, qui est situé dans le quartier de Badaro.