Dégustation au domaine de Ksara à Zahlé

IMG_20180903_162731.jpg

Toujours avec notre guide, nous avons effectué une courte visite des caves du domaine de Ksara et dégusté 3 vins de ce vignoble libanais.

La région de Zahlé, au centre de la plaine de la Bekaa, est renommée pour la qualité de son raisin et une vingtaine de cépages y est exploitée.

La légende raconte que Noé, dont la tombe se trouverait dans la mosquée de Kerak, à la sortie de Zahlé, se serait arrêté sur le mont Sannine et y aurait planté la vigne.

(source : wikipedia)

A lire pour en savoir plus sur la tradition viticole de la Bekaa à travers l’histoire

https://www.stimulation-et-fidelisation.com/la-plaine-de-la-bekaa-berceau-du-vin-libanais/

« Ce domaine est le plus vieux en production du Liban. Fondé par des jésuites en 1857, il produit ses premiers vins en 1918. Les religieux restent à la tête de la propriété jusqu’en 1973, date à laquelle, à la suite de Vatican II, ils décident de la vendre.

Une famille d’industriels, les Chaoui, Adnan Kassar, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Liban, Khalil Sara, le spécialiste du livre scolaire au Liban, et la famille Sayegh s’en portent acquéreurs à la veille de la guerre, pendant laquelle le domaine continue à produire.

A l’issue du conflit, Ksara connaît une grande période de restauration. Dès 1994, les propriétaires s’offrent les services d’un œnologue français, James Palgé, qui a fait ses classes au château Prieuré- Lichine, cru classé de Margaux. Ils investissent plus d’un million d’euros en dix ans pour moderniser l’ensemble des équipements.

Le domaine de Ksara s’approvisionne en raisins sur 300 hectares de 800000 bouteilles à 2 millions, dont 20% sont exportés en France. »

Source : extrait de la collection La Revue du vin de France / Figaro Magazine, publié en 2009 aux éditions Marie Claire.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Château Ksara cultive une large palette de cépages. Pour ses vins rouges et rosés, il s’agit du Cabernet Sauvignon, du Merlot, du Cabernet Franc, de la Syrah, du Mouvèdre, du Tempranillo, du Grenache, du Carignan et du Cinsault. Pour ce qui est des blancs, ce sont le Chardonnay, le Sauvignon, le Semillon, le Gewurztraminer,  le Muscat, la Clairette et l’Ugni-blanc.

dav

 

« Rouge, rosé ou blanc. Le vin, ce breuvage des dieux, vieux de 4000 ans, remonte aux Phéniciens, qui ont introduit le fameux nectar dans la région. Un bon vin, dit-on, réjouit le cœur de l’homme. Surtout quand il est question de Ksara, un des plus anciens vins libanais. Avec plus de 150 ans d’histoire, ce vin est en pleine expansion. Zafer Chaoui, président de Ksara, raconte à Prestige l’histoire d’une réputation acquise au fil des siècles.

Qu’est-ce qui fait la différence entre Ksara et d’autres vins libanais? La notoriété, les caves naturelles, des équipements modernes, le professionnalisme.

Quels vins Ksara sont très appréciés par les Libanais? Et les étrangers? Les vins blancs et rosés de Château Ksara sont populaires à la fois au Liban et à l’étranger. La Réserve du Couvent, un vin rouge est le plus connu et certainement le vin le plus vendu. Pour les connaisseurs, Le Souverain et La cuvée du IIIe millénaire sont extrêmement appréciés. Cela vaut aussi bien pour le marché local que pour l’exportation.

Exportez-vous le vin Ksara? lequel? Et où? Nous exportons environ 40% de notre production, ce qui représente environ 1,2 millions de bouteilles. Réserve du Couvent, Blanc de Blancs, Cuvée du Pape et Sunset sont nos meilleures ventes dans les vins exportés. Nous exportons vers 34 pays.

Pouvez-vous classer vos différentes catégories de vin? Bien sûr, nous avons les vins d’entrée de gamme, des vins de qualité supérieure, variétale et Châteaux.

La cave idéale, à votre avis? La cave idéale est celle avec la température stable de 13 ° C, avec une humidité de 60% et où l’obscurité, absence de vibrations et odeurs persistantes sont assurées. Tel est le cas dans les caves naturelles de Ksara s’étendant sur 2 km.

Comment évaluez-vous le vin libanais en général, et Ksara en particulier? Le rapport qualité prix pour le vin libanais est exceptionnel. Une concurrence saine et constructive améliore la qualité. Nos vins cumulent les médailles, nos vins sont exportés dans le monde entier, ce qui est la preuve d’une évaluation trop positive.

Quelle est la recette du succès et de la continuité de Ksara? Persévérance, de 1857 à 1972 à l’époque des jésuites, pionniers dans la production de vins contemporains au Liban et, depuis 1972, leurs successeurs qui ont travaillé en permanence à améliorer ce joyau des vins libanais.

Le vin Ksara en trois mots … Tradition, noblesse, modernité »

Source : Prestige N° 256, Novembre 2014

Site web : http://www.chateauksara.com/

 

1 réflexion au sujet de “Dégustation au domaine de Ksara à Zahlé”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s