Pourquoi Israël n’a pas bombardé le Hezbollah ?

Dan Halbock

Le centre d’information de l’université hébraïque de Qods (Jérusalem) fait publier un rapport consacré à la bataille d’Ersal et au silence d’Israël. Repris par Times of Israël, le rapport intitulé « Sur qui avait compté Abu Malik Talli ? » s’interroge en effet sur les motifs de « l’impartialité » d’Israël tout au long des combats qui ont opposé les combattants du Hezbollah au Front al-Nosra, lequel bénéficie de l’aide et de l’assistance israéliennes.

View original post 533 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s