Le musée de la soie à Bsous dans la région du Mont Liban

19030243_1327267170724478_5166978859862232330_n.jpg

Ce lieu a bénéficié de l’initiative de la France de participer à la préservation du développement durable en contraste avec le coeur de Beyrouth.

Lieu apaisant à découvrir absolument seul, entre amis ou en famille. La visite guidée est pédagogique et conviviale.J’ai apprécié l’exposition temporaire « Sur la route de la soie »

Très bon accueil
Je reviendrai

https://www.facebook.com/The-Silk-Museum-Bsous-Mus%C3%A9e-de-la-Soie-Bsous-763993093718558/ 

 

 

19225071_10207444035217973_1542022374336626830_n19145961_10207444035617983_8455151653824966551_n19059355_10207444033457929_1038023062209396852_n19059051_10207444035777987_3989010720853162626_n

Plantes aromatiques, Figuier de barbarie, le mûrier blanc qui nourrit nos précieuses chenilles à soie et toutes sortes d’arbres et végétaux tels le cyprès sont au premier plan.

 

19059423_10207444265663734_3855276375674457761_n19059602_10207444261543631_7365960630553062603_n19059682_10207444261303625_3221072946751718971_n19059834_10207444266383752_1275506719399554693_n19114076_10207444260543606_8500992282228873546_n19113877_10207444260223598_4785434650004076231_n

Sans eux rien n’aurait été possible.

Histoire de la sériciculture au Liban

http://thesilkmuseum.com/education/history-of-silk/?lang=fr

 

http://www.persee.fr/doc/geoca_1164-6284_1949_num_24_3_5332 

http://www.persee.fr/doc/geoca_1164-6284_1949_num_24_4_5357 

http://www.persee.fr/doc/geoca_1164-6284_1949_num_24_3_5332#geoca_1164-6284_1949_num_24_3_T1_0255_0000

Cycle de développement de la chenille à soie depuis son introduction sa nutrition exclusive en feuilles de mûrier blanc puis ses quatre mues successivement en 5 jours et la fabrication de son cocon en 24h non stop.
On récupère ensuite le cocon avant que la chenille se transforme en papillon pour l’étouffer en général avec de la vapeur d’eau.

Bassins dans lesquels étaient disposés les cocons trempés dans de l’eau bouillante.
Une jeune fille entre 14 et 17 ans travaillait à cette oeuvre avec une dame plus âgée qui ensuite déliait à la main le fil à soie sans l’abîmer.

19148903_10207444206302250_6274050903943620804_n

Démonstration de déroulage du fil à soie

19247688_10207444188101795_8979669656833376167_n.jpg

Métier à tisser traditionnel libanais

19247698_10207444292744411_8631297689912014928_n19224877_10207444300064594_6935980079361709629_n19146203_10207444281064119_4434505936890096986_n19030231_10207444289704335_6243154848328556434_n

Quelques oeuvres présentées dans le cadre de l’exposition Sur la Route de la Soie – tissage traditionnel libanais

Un peu de shopping pour terminer
J’ai acheté une jolie étole. Il y avait également des produits comme des sirops (à la caroube par exemple) et des confitures (la spécialité est la mûre).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s