Carlos Martínez Assad

 

« Durant plus de quatre siècles, le Liban a vécu sous la domination de l’Empire ottoman, appelé Empire de la Sublime Porte ou de la Grande Porte, dans sa traduction littérale de l’arabe, une métaphore équivoque qui indique l’entrée mais jamais la sortie. Cette longue période explique les difficultés actuelles du Liban à se structurer comme nation et à créer un État moderne […]. La tyrannie et la mauvaise gouvernance ont été une constante dans la vie des Libanais. » Carlos Martínez Assad

Son dernier roman L’été prochain au Liban 

https://www.lorientlejour.com/article/1020670/-lete-prochain-au-liban-du-libano-mexicain-carlos-martinez-assad.html

Gibran, l’enfant des cèdres par Carlos Martínez Assad 

http://stg.gibrankgibran.org/fr/revue-theorique/gibran-lenfant-des-cedres/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s